Préparer un bon CV

Por Nara Maria Müller

0
1058

Le curriculum vitae – ou CV – est un document détaillant aux recruteurs votre expérience professionnelle, incluant vos expériences passées ainsi que votre formation. Il y a deux façons de présenter ces informations. La première est le CV en lui-même, qui est long et donc plus détaillé. La seconde est plus brève et se retrouve, en Amérique du Nord, sous l’appellation « résumé » (un mot tiré du français). Si le document comporte généralement une seule page, il peut parfois en contenir deux.

D’habitude, quand les entreprises font un appel à candidature, les recruteurs préfèrent recevoir un résumé dans le sens où ils s’attendent à recevoir de nombreuses candidatures suite à la publication de l’offre d’emploi.

CURRICULUM VITAE OU RÉSUMÉ ?

Je recommande toujours à mes clients d’envoyer un résumé dans lequel les informations sont ordonnées chronologiquement selon les domaines, en incluant aussi un lien redirigeant vers le profil LinkedIn.

LinkedIn est un réseau social professionnel sur lequel vous pouvez lister les cours scolaires et extra-scolaires suivis ainsi que détailler les différents emplois et activités de volontariat effectués tout au long de votre carrière professionnelle. Dans votre résumé, le lien LinkedIn n’occupera qu’une seule ligne !

Cependant, avant d’écrire votre résumé, je vous conseille d’abord de rédiger un bon curriculum vitae contenant toutes les informations liées à votre expérience. Selon votre objectif et le poste envisagé, vous n’aurez besoin de supprimer que quelques parties de celui-ci pour le transformer en un bon résumé.

En recherchant des modèles de CV ou de résumé, vous allez en trouver de très différents – traditionnels, professionnels, contemporains, originaux, modernes, etc. A nouveau, mon conseil est de se concentrer sur un modèle basique et traditionnel en l’adaptant à l’entreprise et au poste pour lequel vous postulez.

QUE METTRE DANS UN BON CURRICULUM VITAE OU RÉSUMÉ ?

1) En haut du CV, écrivez votre nom. Utilisez seulement les lettres capitales pour la première lettre de chacun de vos noms/prénoms, utilisez une police plus grande que celle utilisée dans le reste du document, de préférence en gras.

Juste en dessous de votre nom, indiquez vos informations de contact : votre adresse, téléphone, email et, dans le cas où vous avez un profil LinkedIn, le lien redirigeant vers votre profil.

2) Ensuite, créez une nouvelle partie pour écrire un court résumé – de deux ou trois lignes – expliquant vos principales réalisations ou activités effectuées tout au long de votre carrière.

Vous pouvez séparer chaque partie en utilisant des lignes horizontales.

3) Dans la troisième partie, décrivez quelques qualités et savoir-faire en lien avec le poste visé. Par exemple : capable de travailler en équipe ; connaissances des tableurs ; expérience d’utilisation du logiciel X.

4) Dans la quatrième partie, détaillez votre parcours scolaire/universitaire, de votre plus haut niveau d’étude au plus bas. Si vous avez un doctorat, ajoutez seulement votre diplôme de Master et de Licence. En revanche, si vous étudiez pour un diplôme de premier cycle (collège, lycée), il est judicieux d’indiquer où vous avez terminé vos études. Faites une liste des établissements dans un format standard : nom de l’université/école, ville, région, pays, années de début et de fin, et la filière/cours choisi(e)s.

5) Dans la cinquième partie, classez dans l’ordre chronologique – du plus récent au plus ancien – vos expériences professionnelles. Indiquez où et quand vous avez travaillé et les principales activités effectuées dans chaque entreprise.

Dans le CV, vous devez lister toutes vos expériences professionnelles. Par contre, dans le résumé, limitez vous aux trois expériences les plus marquantes en relation avec le poste pour lequel vous postulez.

Comme pour la liste détaillant votre parcours scolaire/universitaire, la présentation se fait dans le même format : nom de l’entreprise, ville, région et pays, dates de début et de fin, ainsi que le nom du poste occupé. En dessous, décrivez les activités principales effectuées (trois lignes par emploi, au maximum).

6) Vous pouvez aussi y ajouter des parties détaillant vos activités de bénévolat et les formations complémentaires suivies. Ces parties doivent alors suivre le même modèle que les parties 4 et 5.

Certains résumés incluent parfois la brève description de votre parcours dans une seconde partie, même si cela est une pratique un peu passée de mode. Mais dans certains cas, si votre objectif est en lien avec le poste proposé, cela peut-être bien vu par les recruteurs. Ils comprendront ainsi que vous êtes déterminés et sûrs de ce que vous voulez pour votre carrière.

Rappelez-vous : en général, les recruteurs ne passent que très peu de temps sur chaque résumé reçu. Donc :

Veillez à ce que les informations de votre résumé soient parfaitement adaptées au poste que vous recherchez dans l’entreprise.

Utilisez des mots clés pour détailler vos qualifications, encore une fois en lien avec le poste proposé par l’entreprise.

Renseignez-vous sur l’entreprise et les compétences recherchées pour le poste auquel vous postulez. Cela vous facilitera la tâche pour choisir vos mots-clés et rendra votre résumé plus efficace.

RÉSUMÉ A L’AVEUGLE

Cela devient de plus en plus courant, pour les entreprises, de demander un résumé à l’aveugle. Cette pratique s’est largement répandue en Amérique du Nord et dans les pays d’Europe, ou bien encore au Brésil où des entreprises fonctionnent de cette façon.

Il s’agit d’un document sans aucune information pouvant identifier le passé du candidat, son origine ethnique ou son sexe. Donc ce type de CV ou résumé ne doit pas contenir d’informations personnelles.

Soyez au courant de ce que le recruteur demande et ne perdez pas votre temps dans la sélection. Faites partie des candidats potentiellement sélectionnés pour la deuxième étape : l’entretien d’embauche.

 



 « Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada ».