Daniel Fernandes : Le professionnalisme au service de la communauté

0
178

Né à Orléans, en France, Daniel Fernandes est le fruit d’une mère portugaise et d’un père français, mais il a un accent brésilien. Il est l’un des comptables les plus actifs de la communauté lusophone de Toronto, et son succès est amplement mérité. Il est arrivé au Canada en 1989, après avoir écrit à l’ambassade du Canada au Portugal où il vivait alors, il a obtenu son autorisation par le service d‘immigration. Il a d’abord travaillé dans le domaine des assurances, mais il s’est rapidement rendu compte que la communauté avait besoin de professionnels en comptabilité. Il n’a pas perdu de temps. Il a suivi plusieurs cours postsecondaires, il s’est spécialisé et travaille comme comptable depuis 2003. À cette période de l’année, tandis que les particuliers et les entreprises commencent à préparer leurs déclarations de revenus, Daniel s’est entretenu avec Wave pour partager de précieux conseils.

Wave – Tout d’abord, quelles sont les étapes les plus importantes à suivre afin d’éviter tout problème avec l’Agence du Revenu du Canada ?

Fernandes – La règle essentielle est de garder tous vos documents. Si une personne est employée par une entreprise, elle peut déduire quelques éléments mais il n’y a pas vraiment de soucis à se faire concernant sa déclaration puisque l’employeur doit également soumettre sa propre déclaration. Mais les travailleurs indépendants, doivent être plus prudents puisqu’ils sont plus susceptibles de faire face à des vérifications et des interrogations par le gouvernement. Il serait donc plus judicieux de conserver tous les documents liés aux revenus perçus au cours de l’année ainsi que les dépenses effectuées. Par exemple, dans la construction, un charpentier peut déduire les frais pour l’achat de clous, d’outils, de certains vêtements, et le téléphone. Les chefs d’entreprise peuvent déduire leur carburant, leur assurance et l’usure de leur véhicule. Si vous travaillez de chez vous, vous pouvez déduire votre loyer, l’électricité, l’eau, le téléphone, le gaz et même les réparations de votre propriété. Mais il est très important de conserver tous les documents et de les classer correctement, car ce sont les travailleurs indépendants qui reçoivent le plus de courriers afin de se soumettre à des vérifications, ces contrôles sont importants puisque malheureusement certaines personnes profitent du système. Donc pour résumer, il faut de l’organisation, une tenue à jour des comptes, un archivage des documents, et toujours s’assurer que tout est correctement enregistré et qu’il n’y a pas d’erreurs, car à chaque fois qu’un contribuable effectue une dépense, il doit être en mesure de la justifier.

Wave – Il y a toujours de nombreux immigrants Brésiliens, ainsi que des immigrants Portugais, qui vivent au Canada depuis des années, mais qui perçoivent des sortes de revenus au Brésil ou au Portugal, comme des loyers ou des retraites. Avez-vous des conseils à donner à ces personnes ?

Fernandes – La loi exige désormais que toutes les personnes qui résident au Canada doivent déclarer leurs revenus provenant de l’étranger, donc si vous touchez certains revenus au Brésil ou au Portugal, vous devez les déclarer. Des accords vous permettant de réduire et/ou d’empêcher la double imposition existent. Pour éviter des problèmes à l’avenir, il est important de ne rien cacher.

 Wave – Nous sommes toujours en février, la date limite pour soumettre les déclarations de revenus pour la majorité des contribuables est le 30 avril, mais vous conseillez de ne pas attendre la dernière minute pour l’envoyer…

Fernandes – Oui c’est exact, les employés devraient préparer l’ensemble des documents sujets à déduction. Par exemple les dépenses en Metropass, les reçus de tous les dons (aux églises, aux organismes de bienfaisance, etc…), ou encore les relevés bancaires. Comme les entreprises ont jusqu’à la fin du mois de février pour soumettre la déclaration de revenus de leurs employés, c’est une bonne idée que tout soit prêt en avance car le mois de mars est le plus chargé pour les services comptabilité. Les travailleurs indépendants ont jusqu’au mois de juin pour faire leur déclaration, mais ils doivent être vigilants sur le fait que s’ils doivent payer une taxe, ils devront également payer des intérêts s’ils ne font leur déclaration qu’à la fin du délai.

Nous conseillons à ceux qui le peuvent de soumettre leur déclaration le plus tôt possible.


 « Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada ».