Un hommage à Mark Wu. Membre brésilien-chinois-canadien du comité Hamilton 100 : candidature pour le Centenaire du Commonwealth 2030

0
447

Comité Hamilton 100 – De gauche à droite : PJ Mercanti, président et directeur général, Mark Wu, vice-président du marketing numérique, Greg Machak, responsable des appels d’offres, Jasper Kujavsky, vice-président ; sur cette photo, il manque Cecilia Carter Smith, vice-présidente.

L’histoire de Mark est inspirante et motivante. Brésilien d’origine chinoise de la troisième génération, il a grandi dans un quartier très difficile de São Paulo. Il a immigré au Canada avec sa famille au début des années 1980 et s’est installé à Hamilton, dans l’Ontario. Ses parents étaient commerçants. Enfant, il a été victime de discrimination raciale et d’intimidation. Il s’est donc inscrit au Taekwondo-Do pour se protéger et a fini par obtenir une ceinture noire qui lui a permis de remporter des championnats pour l’équipe nationale du Brésil. Mark est également un passionné de skateboard, qui peut encore manœuvrer dans un skatepark.

Chef-d’œuvre du melting-pot brésilien, Mark se décrit comme ayant un esprit chinois, une âme brésilienne et un cœur canadien.

Des planteurs de thé chinois ont été envoyés du Portugal au Jardin botanique royal de Rio de Janeiro en 1814. Des ouvriers chinois de Canton, de Californie et d’autres pays d’Amérique latine ont été engagés par le gouvernement brésilien dans les années 1870, puis le Brésil a poursuivi le contrat commercial avec la Chine de 1880 à 1881. La population asiatique brésilienne actuelle est estimée à environ 2 millions de personnes.

Mark se décrit comme un fanatique de sport, un athlète qui joue et entraîne au football, au volley-ball et au basket-ball. Il est un bénévole de longue date au sein de la communauté et est très impliqué dans le sport en tant qu’entraîneur, administrateur et directeur. Il est à l’origine de l’idée du complexe multisports. Il a également eu le privilège de travailler sur des jeux sportifs internationaux tels que les Jeux du Commonwealth et les Jeux panaméricains au niveau local et a travaillé aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Mark est entraîneur de volley-ball pour l’équipe régionale de l’Ontario et pour l’International Children’s Game. Ils participeront à des compétitions en Hongrie en 2020. Il a également contribué à la création du partenariat entre le YMCA Hamilton et le YMCA Sorocaba, dans l’État de São Paulo.

Mark Wu, Greg Machak, Fred Eisenberger (prefeito de Hamilton) e Jasper Kujavsky.

Avec toutes ces réalisations dans le domaine du sport et de l’engagement communautaire, il n’est pas surprenant que Mark Wu soit membre du comité des 100 ans de Hamilton, qui espère utiliser le lien de la ville avec le 100e anniversaire des Jeux comme un levier potentiel pour se porter candidat à l’organisation des Jeux du Commonwealth de 2030. Hamilton a accueilli la première version des jeux en 1930, qui s’appelaient les British Empire Games et qui se sont déroulés au Hamilton Civic Stadium, dans ce qui est aujourd’hui le Tim Hortons Field.

Le plan prévoit une révision massive du Bayfront Park, qui transformerait cet espace en une île pour les épreuves de triathlon. L’idée permettrait également d’entamer l’indispensable réhabilitation environnementale d’une zone en proie à la pollution par les algues bleues.

Ils ont également l’intention de saisir cette occasion pour créer des projets, des projets environnementaux, des projets de logements abordables, d’autres projets à impact social, et de soutenir une communauté durable “propre et verte” sous l’égide de la proposition de financement du Commonwealth.

Mark est le directeur commercial et marketing de 2Gen.Net, une entreprise de médias numériques offrant une gamme complète de services et possédant une expérience internationale dans le développement et la conception d’applications et de stratégies sophistiquées pour les téléphones portables et les sites web.

Ses priorités dans la vie sont la famille d’abord, son entreprise, ses employés, ses clients, ses amis et sa communauté.

Son plan de retraite est de continuer à aider la communauté et les gens, en particulier les enfants défavorisés sur le plan social, tant au Canada qu’au Brésil.

Merci Mark, de contribuer à tous les aspects de la société canadienne, de la littérature aux sports, de la politique aux droits civils, du cinéma à la musique, des affaires à la philanthropie, et de l’éducation à la religion.