Médecin de famille au canada.

0
305

Entretien avec Dr. Ricardo Brandão

Lorsque les Brésiliens immigrent au Canada, ils doivent faire face à de multiples défis d’adaptation qui se rapportent à la culture, à la langue, au marché de travail ainsi qu’au domaine de la santé qui représente un sujet de préoccupation.

Après tout, la santé n’est pas une chose que nous pouvons prendre à la légère, et beaucoup de Brésiliens posent plusieurs questions quand ils ont besoin des services médicaux. Contrairement au système Brésilien où les patients ont plus d’options surtout dans le secteur privé, le système canadien lui, est plus bureaucratique. Ricardo Brandao, est un parmi les quelques professionnels brésiliens qui exercent au Canada comme médecin de famille, a discuté de ce sujet avec le magazine «Wave »

The Wave: Parlez nous en premier lieu de votre expérience d’immigration au Canada ?

Docteur Brandao : Je suis venu ici au Canada pour des raisons très personnelles qui concernent ma femme. Je suis venu en 2010 et j’ai terminé ma formation post doctorale et j’ai travaillé à l’université de Toronto. J’ai été conscient que j’aurai besoin de passer des examens et probablement faire un stage de médecin résident afin de pouvoir exercer comme médecin clinicien ici. Il m’a fallu cinq ans avant de commencer à travailler comme médecin de famille ici au Canada.

The Wave: Plusieurs Brésiliens qui ont immigré ici ignorent, généralement, le système de santé canadien. Est-ce que vous pensez que le rôle des médecins de famille est aussi essentiel que nous laisse croire ce système ?

Docteur Brandao: En effet, il est très important et je peux affirmer qu’il a été établit, à travers le monde, que les meilleurs services médicaux sont procurés par les médecins de famille. C’est une méthode qui réalise de meilleurs résultats en terme de santé et qui coûtent moins chère pour la population en général. Je pense que c’est une bonne façon de prendre soin des patients.

The Wave: Comment vous conseillez les Brésiliens qui affluent au Canada ou qui sont déjà installés ici pour s’adapter à ce système plus facilement?

Docteur Brandao: C’est un défi comme d’autres. Je pense que vous devez avoir confiance en votre médecin de famille encore plus que le système. Au moment où vous rencontrez votre médecin de famille qui vous procure toutes les réponses dont vous avez besoin, vous allez créer une relation avec ce professionnel et développer une confiance dans ce système.

The Wave: Avez-vous été plus sollicité par la communauté Brésilienne ? Avez-vous de nouveaux patients ?

Docteur Brandao: Oui, j’ai été largement sollicité après. J’ai été surpris ! Je ne pensais pas que ceci pouvait se produire, bien sûr, je pensais qu’il y aurait quelques brésiliens mais beaucoup sont venus de villes en dehors de Toronto. Ceux-ci cherchaient naturellement à communiquer en portugais ou peut être quelque chose encore plus que la langue, peut être même la culture, visiblement parce que nous nous comprenons mieux. J’ai reçu une grande demande que je fus obligé de refuser de nouveaux patients. Probablement au début du nouvel an, je serai en mesure de prendre en charge de nouveaux patients. Actuellement, j’ai atteint un nombre de patients qui me permet difficilement de voir mes patients actuels.


 « Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada ».