Le marché immobilier à Vancouver

0
91
Vue générale du centre-ville de Vancouver.

Quand je suis arrivé à Vancouver en 1991 en tant qu’étudiant, j’étais l’un des rares Brésiliens vivant ici, aujourd’hui j’entends du portugais partout. En 2019, le nombre de résidents permanents du Brésil est passé à la cinquième place.

Lorsque ces Brésiliens arrivent ici, l’une des choses les plus difficiles est de trouver un endroit où vivre. Avec un taux d’inoccupation de 1,1% dans la région métropolitaine de Vancouver et un loyer moyen de 1 715 $ pour un appartement de 2 chambres, de nombreux nouveaux immigrants brésiliens me demandent en tant qu’agent immobilier «si j’achète ma propre maison, cela en vaut toujours la peine avec le coût élevé de bâtiments? “

Ma réponse est basée sur des statistiques et sur ma propre expérience. Voici un exemple du prix moyen d’un appartement acheté en 2009.

Vous n’avez pas besoin d’acheter une propriété sur Vancouver West Side ou même sur Vancouver East Side! Il existe de nombreuses villes dans le Grand Vancouver qui offrent une grande qualité de vie comme Burnaby, New Westminster, Coquitlam, Port Coquitlam ou Port Moody où vous pouvez toujours acheter une propriété moins chère.

Si vous achetez une maison pour vivre à long terme, cela en vaut la peine. Au lieu de payer un loyer cher et d’avoir l’incertitude que vous devrez peut-être quitter parce que le propriétaire peut vouloir vendre l’appartement, utiliser l’argent du loyer et payer une hypothèque. L’achat d’une propriété est un excellent moyen d’économiser de l’argent: vous devez avoir la discipline nécessaire pour économiser pour l’acompte et pour payer l’hypothèque chaque mois. Les taux d’intérêt actuels n’ont jamais été aussi bas. À long terme, je crois que le prix de l’immobilier à Vancouver continuera d’augmenter, car il a beaucoup à offrir en termes de qualité de vie, d’emplois et d’éducation.

La deuxième question que j’entends toujours: quelles sont les étapes?

  1. Accédez à votre situation financière

a. Le crédit: une étape critique vers l’obtention d’un prêt hypothécaire au Canada. Dès votre arrivée au Canada, commencez une relation avec une banque ou une caisse populaire. Avez-vous déjà une carte de crédit ici?

b. Salaire. Le montant d’une hypothèque que vous obtiendrez auprès d’une banque dépend de votre salaire. Si vous savez que vous allez avoir une augmentation dans un mois, vous voudrez peut-être attendre.

c. Entrée: Habituellement, vous avez besoin de 5% de la valeur d’une propriété pour obtenir un financement. En tant que premier acheteur, il existe des programmes pour augmenter la valeur de votre entrée.

i. Incitatif aux acheteurs d’une première maison: Ce programme vous offre 5 ou 10% de la valeur de la propriété à ajouter au prix d’entrée. Ce sont les critères d’éligibilité: vous avez déjà l’acompte minimum (5%), votre revenu annuel ne dépasse pas 120 000 $, le montant du financement ne dépasse pas 4 fois votre revenu annuel, vous ou votre partenaire êtes acheteurs de immeuble pour la première fois, vous êtes un citoyen canadien, résident permanent ou non permanent mais autorisé à travailler au Canada.

ii. Régime d’accession à la propriété: ce programme vous permet de retirer de l’argent du REER pour acheter ou construire une propriété pour vous. Si vous magasinez avec un partenaire, vous pouvez contribuer ensemble 50 000 $.

2. Obtener l’approbation de financement d’une banque: avant de commencer à chercher un bien immobilier, parlez à un courtier hypothécaire qui travaille généralement indépendamment d’une banque et peut donc négocier de meilleurs taux d’intérêt. Ce service est payé par les banques, pas par vous.

3. Trouver un agent immobilier: l’agent immobilier peut vous aider à trouver un bien qui correspond à votre budget, que ce soit le type (appartement / maison individuelle / maison jumelée / duplex) et dans la région que vous souhaitez. Le Real Estate Council de la Colombie-Britannique est un organisme de réglementation qui s’assure que les courtiers possèdent les connaissances nécessaires pour vous fournir un service de qualité. N’oubliez pas qu’en tant qu’acheteur, vous n’avez pas à payer pour les services d’un courtier. Voici le processus d’achat simplifié.