Se préparer à un entretien d’embauche

Cadre Supérieur, Services des ressources humaines

0
498
Les entretiens d’embauche devraient bien débuter, se dérouler de manière fluide et se terminer de la meilleure façon possible.

Il est tout à fait normal de se sentir nerveux avant un entretien. Votre interlocuteur comprendra votre malaise. Soyez enthousiaste, plein d’assurance et amical. Maintenez en tout temps le contact visuel avec votre interlocuteur. Assurez-vous de ne pas être trop détendu ou trop calme, car cela peut indiquer une attitude « je-m’en-foutiste ». Mais surtout, n’oubliez pas de respirer !

Allez en entretien avec le plus de connaissances possibles sur l’entreprise concernant les produits, les services, les clients, les concurrents, la culture et les valeurs fondamentales de l’entreprise. Ces informations sont disponibles sur internet. Vous pouvez aussi appeler l’entreprise et demander de vous envoyer toutes les informations pertinentes dont elle dispose.

Habillez-vous convenablement pour votre entretien. Vous devrez vous habiller de sorte à montrer du respect envers votre interlocuteur tout en affirmant que vous souhaitez être pris au sérieux. Gardez en tête tout ce que vous avez appris sur la culture d’entreprise et servez-vous-en lorsque vous choisirez vos vêtements.

Arrivez à l’heure pour votre entretien. La meilleure façon faire mauvaise impression est d’arriver en retard. Prévoyez les problèmes de circulation, de transit et de stationnement. Ayez le numéro de votre interlocuteur à portée de main, pour l’appeler si un problème majeur vous empêche d’arriver à l’heure. Vous devriez vous présenter environ une dizaine de minutes avant l’heure prévue de l’entretien.

La plupart des entreprises utiliseront des questions comportementales durant l’entretien afin d’évaluer si le candidat a bien démontré les compétences professionnelles présentement requises dans ses performances et réalisations passées. Préparez-vous donc à ce type d’entretien en ayant des exemples percutants grâce à la technique S.A.R. :

• Situation : décrivez une situation ou une tâche spécifique que vous deviez accomplir ou résoudre. Donnez des détails tels que des noms, des dates et des lieux pour ajouter plus de crédibilité.

• Action : Décrivez l’action ou les actions que vous avez entreprises, en expliquant ce que vous avez spécifiquement fait pour remédier à la situation.

• Réponse : décrivez les résultats positifs que vous avez obtenus. Expliquez comment votre entreprise en a bénéficié. Utilisez des chiffres pour quantifier tous vos résultats.

Réfléchissez à toutes les questions auxquelles vous êtes susceptible d’être confronté et assurez-vous d’avoir des exemples concrets et précis pour répondre à votre interlocuteur. Des exemples de questions et réponses sont disponibles sur Internet. Servez-vous de la fiche de poste pour déterminer les compétences professionnelles requises (esprit d’équipe, service client, qualités de meneur, prise de décision, etc.). Anticipez toujours les questions auxquelles vous ne vous attendiez pas. Être en mesure de répondre à tous types de questions vous permettra de démontrer votre adaptabilité et votre capacité à réagir aux situations immédiates.

Posez des questions sur les missions et les prochaines étapes à la fin de l’entretien. Préparez deux ou trois questions qui relèvent d’informations spécifiques sur les responsabilités du poste, les projets futurs et la structure organisationnelle (tâches quotidiennes, options d’évolution de carrière, changements à venir qui affecteront le poste, capacité à apporter de nouvelles idées, etc.). Ne posez jamais de questions sur le salaire lors de l’entretien. Vous aurez tout le temps de parler de votre salaire pendant la phase de négociation.


Les entretiens d’embauche devraient bien débuter, se dérouler de manière fluide et se terminer de la meilleure façon possible. À la fin de l’entretien, assurez-vous de vous tenir droit, de vous rapprocher un peu pour une poignée de main tout en établissant un contact visuel direct. Ce sont des actions typiques d’un professionnel, et si vous êtes à l’aise pour réaliser ces actions, vous devez dégager cet air de confiance sans être prétentieux.

Si vous êtes en concurrence pour un poste auquel beaucoup postulent, assurez-vous de marquer des points en envoyant une lettre de remerciement ou un e-mail après l’entretien. Ce sera un excellent moyen de donner suite à votre conversation et cela montrera votre engagement, votre enthousiasme et votre compétence.

 



 « Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada ».