Renforcer le soutien fédéral aux aînés pendant la pandémie

0
12

Par Deb Schulte, ministre des Aînés du Canada

La pandémie de COVID-19 a fait des ravages sur les aînés: sur leurs finances, leur santé mentale et leurs réseaux sociaux. Comme ils restent en sécurité en restant à la maison, les personnes âgées doivent faire face à une hausse des prix des aliments et des médicaments d’ordonnance et doivent dépenser une plus grande partie de leur revenu pour les frais de livraison et de transport. Beaucoup ressentent les effets de l’isolement. C’est pourquoi le gouvernement du Canada prend des mesures significatives pour soutenir les aînés partout au pays.

Nous mettons en place de nouveaux supports. Le gouvernement du Canada versera un paiement unique non imposable de 300 $ aux aînés admissibles à la Sécurité de la vieillesse. Les aînés admissibles au Supplément de revenu garanti recevront 200 $ de plus, pour un total de 500 $. Cela signifie que les couples âgés à faible revenu recevront 1 000 $ de plus en soutien.

Cet investissement de 2,5 milliards de dollars fournit à 6,7 millions de personnes âgées à travers le pays un soutien financier direct pour les aider à faire face à l’augmentation des coûts de la COVID-19.

Cela s’appuie sur les mesures prises au début de la pandémie. En mars, le gouvernement fédéral a envoyé plus de 1,3 milliard de dollars pour les aînés à revenu faible ou intermédiaire avec un paiement unique de crédit de la TPS non imposable d’une valeur moyenne de 375 $ pour les célibataires et de 510 $ pour les couples. De plus, nous avons investi un demi-milliard de dollars par le biais de Centraide, d’organismes de bienfaisance locaux et de banques alimentaires, afin que les aînés et les autres Canadiens vulnérables puissent obtenir de l’aide, comme la livraison d’épicerie et de médicaments.

Pour réduire l’isolement, nous avons investi 20 millions de dollars supplémentaires dans le programme Nouveaux Horizons pour les aînés. Cela aidera les groupes d’aînés locaux à offrir des programmes et des services aux aînés aux prises avec la pandémie. Cela peut inclure des groupes d’aînés qui fournissent des services culturellement adaptés aux aînés.

Ces mesures contribueront à atténuer les difficultés auxquelles les personnes âgées sont confrontées, mais nous reconnaissons qu’il y a toujours plus à faire.

Les aînés ont bâti ce pays formidable, ce sont eux qui nous ont élevés et pris soin de nous, et maintenant nous ferons tout notre possible pour prendre soin d’eux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here