Vendre une maison au Canada? Voici ce que vous devez savoir

Traduction (du portugais) par Google Translate

0
90
Os quatro passos que você precisa seguir para comprar uma casa no Canadá.

Les quatre étapes que vous devez suivre pour acheter une maison au Canada.

En matière de transactions immobilières, la vente peut sembler plus simple que l’achat. Il y a cependant des détails importants à considérer. En prenant le temps de planifier et de préparer chaque étape du processus de vente, vous pouvez lister votre propriété et conclure l’affaire sans surprise.

Étape 1) Trouvez un agent immobilier
Choisissez un agent immobilier local qui est proactif et qui connaît les prix et les attentes de votre quartier. Lorsque mes amis ont inscrit leur maison auprès d’un agent immobilier en dehors de la ville, ils ont eu de nombreuses visites, mais pas beaucoup d’offres. Le courtier ne connaissait pas le quartier ni les courtiers locaux. Après quelques semaines, ils ont dû ajuster le prix et ont reçu plusieurs offres. Cette histoire illustre la valeur des connaissances locales, le marché – en fin de compte, détermine la valeur d’une propriété. Soyez réaliste et restez en phase avec les dernières tendances immobilières locales.

Étape 2) Préparez votre maison
Utilisez une partie de votre budget pour organiser votre maison. Pour certains, la mise en scène implique une main rapide de peinture dans le salon et de nouvelles œuvres d’art. D’autres doivent louer du stockage pour contenir le gâchis, car les acheteurs potentiels ne veulent pas regarder la pile de chaussures dans le placard de leur hall. Encore une fois, votre courtier peut vous offrir quelques conseils pour vous aider à présenter votre maison de la meilleure façon possible.

Étape 3) Examiner et négocier les offres
Après avoir reçu une offre, ne regardez pas seulement le grand nombre au bas de la page. Voir tous les détails, en particulier les sujets et la date de clôture.

Sujets
Un sujet est une condition que l’acheteur a placée dans l’offre. Par exemple, un sujet faisant référence à l’inspection, au financement ou à la vente. Si vous avez reçu plusieurs offres pour le même prix, vous pouvez choisir la meilleure à négocier. La comparaison des sujets peut vous aider à décider quelle offre est la plus solide. En règle générale, une offre en espèces est meilleure que celle qui est soumise à un financement, ce qui signifie que l’acheteur doit obtenir une hypothèque avant la conclusion de la transaction. Une offre soumise à la vente est moins souhaitable, car elle stipule que l’acheteur doit vendre la maison existante avant d’acheter la sienne.
Après avoir négocié et accepté une offre, il faut attendre que l’acheteur retire les sujets. Cela se produit généralement dans les deux semaines. Lorsqu’ils suppriment des sujets, l’accord est finalisé; s’ils ne suppriment pas de sujets, le contrat sera annulé.

Date de clôture
Votre agent immobilier communiquera avec l’agent de l’acheteur pour établir une date d’achèvement (ou de modification) appropriée pour les deux parties. C’est négociable. Donc, si vous avez une certaine date en tête, incluez-la dans l’entreprise. Habituellement, la conclusion est définie entre un et trois mois après le retrait des sujets. Si vous vendez et achetez, attendez au moins un jour avant que le prix de vente puisse aller dans votre nouvelle propriété. L’achat et la vente peuvent être stressants; ne compliquez pas le processus en essayant de terminer les deux transactions le même jour.

Étape 4) Embaucher un notaire ou un représentant légal
Étant donné que les transactions immobilières doivent être effectuées par un notaire ou un avocat, il est important de choisir un représentant légal pour envoyer vos informations dès que les sujets sont supprimés. Un bon notaire vous aidera à comprendre les implications juridiques de votre activité immobilière afin que vous puissiez planifier votre déménagement en sachant que les détails sont en règle.

Après la clôture de la transaction, votre représentant légal devra obtenir les informations suivantes:
• Adresse pour la correspondance du bien;
• Date d’achèvement prévue (votre notaire le confirmera dès que la documentation sera finalisée);
• Des informations sur votre hypothèque, si vous en avez une. Il s’agit généralement de votre numéro de compte hypothécaire et du solde restant (encore une fois, votre représentant légal confirmera ces détails).
Si vous souhaitez en savoir plus sur les documents juridiques requis pour vendre un bien immobilier dans votre région, contactez un notaire local ou un représentant légal. Cela en vaut la peine. En comprenant les implications juridiques de l’acceptation d’une offre, de la négociation des sujets et des dates d’échéance et de la signature des documents, vous pouvez lister votre maison avec plus de confiance – et moins de stress.


Zancope Notary Public – 604-260-6783 [email protected]