Soyez prêt

Bien que la Chine demeure le foyer de l’éclosion du COVID-19, des cas sont déclarés dans d’autres pays. Il est possible que certains pays ne soient pas en mesure de détecter ou d’endiguer la maladie. Cela veut dire que les efforts déployés à l’échelle mondiale pour freiner la propagation de la maladie ne seront peut-être pas suffisants pour prévenir une pandémie (éclosion mondiale).

Bien que le risque pour les Canadiens demeure faible, il est important de se préparer à l’échelle individuelle et collective à toutes les possibilités.

Le système de santé publique du Canada est bien préparé pour contenir les cas provenant de l’étranger. Nous sommes toutefois prêts à adapter rapidement notre approche au besoin, en passant du confinement au ralentissement de la propagation du COVID-19.

Nous avons tous un rôle à jouer pour réduire les répercussions du COVID-19. Il faut plus que des interventions du gouvernement et du secteur de la santé pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Chacun de nous peut aider notre pays à se préparer en cas d’urgence en s’informant sur le mode de propagation du coronavirus et les moyens de prévenir la maladie.

Mesures individuelles

Les Canadiens devraient continuer de réfléchir à l’avance aux mesures qu’ils peuvent prendre pour rester en santé et prévenir la propagation de toute maladie, particulièrement les infections respiratoires.

En tout temps pendant la saison du rhume et de la grippe, restez à la maison si vous êtes malade. Encouragez les personnes malades que vous connaissez à rester à la maison jusqu’à ce qu’elles n’aient plus de symptômes.

Étant donné que les virus respiratoires comme celui du COVID-19 sont transmis par contact, il est temps de changer comment vous saluez les gens. Au lieu de donner une poignée de main, un baiser ou une accolade, saluez les gens en agitant la main ou avec un coup de coude pour réduire votre risque d’être exposé aux virus respiratoires.

Lavez-vous les mains fréquemment et couvrez-vous la bouche et le nez lorsque vous toussez ou éternuez. Nettoyez et désinfectez les objets et les surfaces fréquemment touchés, comme les jouets et les poignées de porte.

Ces mesures sont les meilleures pour vous protéger, vous et votre famille, contre les maladies respiratoires, y compris le COVID-19.

Préparez un plan

Si le COVID-19 se répand dans votre collectivité, il sera important d’avoir pensé à modifier vos comportements et vos habitudes pour réduire le risque d’infection.

Dans votre plan, prévoyez comment vous pouvez modifier vos habitudes pour réduire le risque d’être exposé dans les endroits bondés. Par exemple, vous pouvez :

  • faire votre épicerie en dehors des heures d’achalandage;
  • utiliser les transports en commun en dehors des heures de pointe;
  • faire de l’exercice à l’extérieur plutôt que vous entraîner en salle.

Votre plan devrait aussi comporter les mesures à prendre si vous tombez malade. Si vous avez des enfants ou d’autres personnes à votre charge, il sera important de planifier l’embauche de soignants pour vous remplacer.

Vous devriez aussi réfléchir à ce que vous ferez si un membre de votre famille tombe malade et a besoin de soins. Parlez à votre employeur de la possibilité de travailler à la maison au cas où vous auriez besoin d’y être pour vous occuper d’un membre de la famille. Si vous tombez malade, restez à la maison jusqu’à ce que vous n’ayez plus de symptômes. Les employeurs ne devraient pas exiger un certificat de congé médical, car cela augmenterait le fardeau des services de santé déjà débordés.

Votre plan devrait comprendre une liste de fournitures que vous devriez avoir en tout temps. Cela vous évitera de sortir pendant que vous êtes malade ou en train de vous occuper d’un membre de la famille qui est malade.

Votre plan devrait se fonder sur les trousses que vous avez préparées en cas d’autres urgences potentielles. Pour de plus amples renseignements sur la façon de vous préparer et de préparer votre famille à des situations d’urgence, visitez préparez-vous.ca.

Faites exécuter vos prescriptions

Faites exécuter vos prescriptions dès maintenant, de manière à ne pas devoir vous rendre dans une pharmacie bondée en cas de maladie. Songez à consulter à l’avance votre professionnel de la santé pour faire renouveler vos prescriptions.

Approvisionnez-vous en biens essentiels, mais évitez les achats en panique

À l’heure actuelle, il est avisé de remplir vos armoires de denrées non périssables, de manière à ne pas devoir sortir pour faire des achats si vous tombez malade.

Pour réduire les pressions sur la chaîne d’approvisionnement, il est conseillé de bâtir vos réserves progressivement plutôt que de faire tous vos achats d’un coup. Pour ce faire, ajoutez quelques articles dans votre panier d’épicerie chaque fois que vous sortez. Privilégiez les aliments faciles à préparer, par exemple :

  • pâtes sèches et sauce;
  • soupes en conserve;
  • légumes et légumineuses en conserve.

Il est aussi conseillé de faire des réserves des articles suivants :

  • aliments pour animaux de compagnie;
  • papier hygiénique;
  • papiers-mouchoirs;
  • produits d’hygiène féminine;
  • couches (si vous avez des enfants qui en portent).

Ces réserves ne serviront pas uniquement si vous devez vous isoler. Le fait d’avoir ces réserves vous évitera d’avoir à sortir de la maison au sommet de l’éclosion ou pendant que vous êtes malade.

Comment prendre soin des personnes malades

Si vous ou un membre de votre famille êtes atteints du COVID-19, sachez qu’il existe des précautions à prendre à la maison.

Votre professionnel de la santé saura vous indiquer si une hospitalisation est préférable. Veuillez consulter les directives à l’intention des professionnels de la santé si vous donnez des soins à une personne atteinte du COVID-19 dans un hôpital.

Pour vous préparer à cette situation potentielle, assurez-vous de disposer des articles suivants :

  • savon;
  • papiers-mouchoirs;
  • désinfectant pour les mains à base d’alcool;
  • essuie-tout;
  • produits d’entretien ménager;
  • détergents réguliers, pour laver la vaisselle et faire la lessive;
  • médicaments contre la fièvre, comme l’acétaminophène ou l’ibuprofène (y compris des médicaments pour enfants si vous êtes un parent ou un soignant);
  • sacs à ordures en plastique, pour contenir les mouchoirs souillés et les autres déchets;
  • eau de Javel domestique, pour créer un mélange de 1 part d’eau de Javel et de 9 parts d’eau qui servira à désinfecter les surfaces.

Obtenez des renseignements fiables

Informez-vous sur le COVID-19 en obtenant des renseignements de qualité provenant de sources fiables. L’Agence de la santé publique du Canada est une source d’information fiable, tout comme les autorités de santé publique provinciales et territoriales.

Si vous sentez que les reportages des médias vous rendent anxieux, évitez-les.

Communiquez avec votre famille, vos amis et vos voisins

Informez votre famille, vos amis et vos voisins des mesures que vous prenez pour vous préparer à le COVID-19. Faites-leur part de votre plan; cela pourrait les motiver à concevoir le leur.

Parlez-leur d’établir un système de pairage où vous convenez de veiller les uns sur les autres et de faire les courses essentielles si l’un de vous tombe malade.

Mesures communautaires

Les mesures d’éloignement social sont l’une des façons de réduire la transmission du coronavirus dans la communauté. Ces mesures consistent à réduire autant que possible les contacts étroits avec d’autres personnes durant la période de pointe d’une éclosion. En plus de rester à la maison lorsque nous sommes malades, nous devons planifier des mesures à mettre en œuvre s’il devient nécessaire de réduire la propagation de la maladie dans les lieux de rassemblement.

Certaines mesures d’éloignement social requièrent une préparation considérable, particulièrement celles qui concernent de grandes foules. Les planificateurs communautaires doivent se préparer à :

  • des interruptions de l’appui social;
  • des réductions des services publics comme le transport en commun et l’accès aux centres communautaires;
  • des conséquences financières associées à la réduction des services ou à l’annulation d’événements.

Les planificateurs, les administrateurs et les employeurs doivent collaborer en vue de mettre en œuvre des mesures communautaires qui permettront de protéger :

  • les groupes;
  • les employés;
  • la population générale.
  • Éviter les foules
  • Rassemblements de masse
  • Communautés éloignées et isolées
  • Communautés autochtones

Pour les écoles et les services de garde

Les mesures pour les écoles et les services de garde peuvent être simples (augmentation de la distance entre les pupitres) ou plus importantes (fermetures).

La fermeture d’écoles généralisée appliquée comme mesure pour freiner une maladie a généralement des coûts économiques et sociaux élevés. En effet, les fermetures d’écoles ont des répercussions pour de nombreuses familles ayant un ou deux parents travaillant à l’extérieur du foyer.

Les mesures de santé publique pour les écoles et les services de garde visent à améliorer la sécurité en milieu scolaire, en encourageant :

  • les mesures de protection individuelles
  • la communication avec les professeurs et les parents
  • le nettoyage et la désinfection réguliers des surfaces fréquemment touchées et des objets comme les poignées de porte, les toilettes et les jouets

Les mesures ci dessous peuvent être adoptées dans les écoles et les services de garde à la place des fermetures.

  • Limiter l’accès aux aires communes.
  • Diviser les classes en groupes de plus petite taille.
  • Annuler ou reporter les activités parascolaires.
  • Augmenter la distance entre les pupitres des étudiants.
  • Faire preuve de souplesse quant aux politiques concernant la participation, pour les étudiants et les membres du personnel.
    • Les étudiants et les membres du personnel qui présentent des symptômes du COVID-19 doivent rester à la maison.
  • Laisser une distance de 2 mètres entre les enfants dans les autobus scolaires, si possible.
  • Annuler les cours qui regroupent les élèves de plusieurs salles de classe.
  • Échelonner l’horaire scolaire (pause-repas et récréations) pour limiter le nombre d’élèves et d’enfants présents au même moment.

Pour plus de conseils à l’intention des écoles et des services de garde, consultez le Document d’orientation en matière de santé publique à l’intention des écoles (maternelle à la 12e année ou secondaires) et des services de garde (COVID 19).

En milieu de travail

Les employeurs et les employés ont un rôle à jouer pour réduire la propagation de la maladie.

De plus amples renseignements sur la préparation des lieux de travail face au COVID-19 (PDF en anglais seulement) sont disponibles sur le site Web de l’Organisation mondiale de la Santé.

Conseils généraux

  • Communiquer avec les employés pour les sensibiliser au COVID-19.
  • Envisager de fermer les aires communes où les employés entrent fréquemment en contact entre eux et avec des objets partagés.
  • Accroître la distance entre les bureaux et les postes de travail ainsi qu’entre les employés et les clients (distance idéale de 2 mètres).
    • Les barrières physiques comme les cubicules ou les fenêtres en Plexiglas sont une autre bonne façon d’augmenter la distance entre les personnes.

Hygiène

  • Encourager les employés à se laver fréquemment les mains, à respecter les règles d’hygiène en cas d’éternuement ou de toux et à rester à la maison lorsqu’ils sont malades.
    • Envisagez de fournir des mouchoirs additionnels si une personne venait à présenter des symptômes du COVID-19.
    • En cas d’apparition de symptômes du COVID-19, l’employé devrait être immédiatement isolé des autres et renvoyé chez lui par un moyen autre que le transport en commun, si possible.
  • Augmenter la fréquence du nettoyage à au moins deux fois par jour et accorder une attention particulière aux surfaces fréquemment touchées, comme :
    • les mains courantes
    • les bureaux
    • les téléphones
    • les objets de cuisine
    • les ordinateurs
    • les caisses enregistreuses
    • les boutons d’ascenseur
    • les tables et les menus de restaurant
  • S’assurer d’un accès à des aires pour le lavage des mains et placer des distributeurs de désinfectant pour les mains dans des endroits bien en vue dans le lieu de travail, si possible.

Modalités de travail flexibles et congés de maladie

  • Dans la mesure du possible, adapter les politiques de façon à réduire les contacts sociaux, en adoptant des mesures telles que :
    • l’horaire de travail variable
    • l’étalement de l’heure de début de la journée de travail
    • les ententes de télétravail
    • l’utilisation du courriel et de la téléconférence
  • Assouplir les politiques en matière de congés de maladie pour permettre aux employés de s’isoler volontairement lorsqu’ils sont malades.
    • Cette mesure inclut la suspension de l’obligation de présenter des notes médicales et allège les pressions sur le système de soins de santé déjà surchargé.
  • Se préparer à une hausse de l’absentéisme pour des raisons de maladie chez les employés ou des membres de leur famille, ou de fermetures d’école.
    • Consulter le plan de continuité des activités pour déterminer comment maintenir les principales fonctions opérationnelles en cas d’absentéisme élevé.
    • Évaluer le besoin d’offrir une formation polyvalente aux employés pour qu’ils puissent être fonctionnels dans les postes clés.

Voyages d’affaires

En ce qui concerne les voyages d’affaires, consultez les plus récents renseignements sur les zones touchées ainsi que les conseils de santé aux voyageurs. Évaluez les risques et les avantages des voyages d’affaires prévus. Il peut être préférable pour la santé et la sécurité de vos employés qu’ils assistent aux réunions de façon virtuelle.

Les voyageurs de retour de régions touchées après un voyage d’affaires devraient demeurer attentifs à l’apparition de symptômes. Les employés doivent communiquer avec l’autorité en matière de santé publique de leur province ou de leur territoire.

Fermeture

Les fermetures de lieux de travail pourraient être envisagées dans des cas exceptionnels et seront fondées sur une évaluation du risque. Une fermeture pourrait notamment se produire si de nombreux employés doivent prendre congé pour éviter la propagation du coronavirus.

Lire https://www.canada.ca/en/public-health/services/diseases/2019-novel-coronavirus-infection/being-prepared.html