Entretien avec Vanessa Conti Irion

Le Canada l’a humanisé et aujourd’hui elle travaille en support aux artistes de la diversité culturelle pour leur insertion dans le milieu culturel d’ici. Vanessa Conti Irion est journaliste de formation, mais elle a fait carrière au Brésil à titre d’attachée de presse et productrice télé. Elle a déjà travaillé à Porto Alegre (d’où elle est née), São Paulo, Belo Horizonte et Rio de Janeiro (où elle a habité les 7 années précédent son immigration), et a tourné à l’étranger une émission de voyages. Actuellement, Vavá est chargée de projets d’événement et audiovisuel et de communication de Diversité Artistique Montréal (DAM).

0
65

Pour Kika Martinez

DAM a deux fronts d’action : d’un côté il offre des services et des programmes favorisant l’insertion des artistes de la diversité culturelle montréalaise (immigrants et/ou s’identifiant en tant que minorité visible) dans le milieu culturel québécois, de l’autre côté, il sensibilise d’autres organismes, associations professionnelles et des institutions gouvernementales dans le processus de transition pour de meilleures pratiques dans le milieu culturel en ce qui concerne la diversité.

WAVE: Comment êtes-vous venue vivre au Canada?
VANESSA:
En 2011, j’étais inscrite pour un cours de maîtrise à Amsterdam qui commençait l’année suivant. Un ami m’a lancé une invitation pour venir à Montréal, étudier le français et l’anglais pendant mes mois d’attente pour aller en Hollande. J’ai renconté une personne ici quelques semaines après mon arrivée et un mois après on habitait déjà ensemble! L’amour a littéralement changé ma vie: il m’a demandé en mariage et j’ai décidé de rester.  

WAVE: En tant que professionnelle, avez-vous rencontré des difficultés à Montréal?
VANESSA: Comme ce qui arrive à plusieurs immigrants, j’ai fait face à des difficultés pour m’établir professionnellement dans mon domaine. Je pensais qu’il serait plus facile. J’ai eu divers entretiens d’embauche, mais je recevais après coup des appels avec le même discours : “Nous avons beaucoup aimé votre travail. C’est clair que vous avez beaucoup d’expérience et que vous êtes créative. Nous étions entre vous et une autre personne d’ici, et nous avons finalement choisi l’autre candidat car le français est sa langue maternelle”. Avoir un accent différent de ceux des pays francophones ou anglophones c’est problématique, même si on écrit mieux que les gens d’ici, parfois. J’ai travaillé un an dans un café pour pouvoir payer mes factures jusqu’à ce que j’ai rejoint l’équipe de Diversité Artistique Montréal (DAM).

WAVE: Quel genre de projets développez-vous?
VANESSA:
On travail sur deux fronts – un, artistique et un autre plutôt politique et social. Nous avons quatre projets structurants et un service d’accompagnement personnalisé de carrière, ainsi que différentes opportunités, de la visibilité offerte et des rabais dans les organismes partenaires. Nos projets aident les artistes dans leur insertion dans un secteur relativement fermé.  

WAVE: -Quel conseil donneriez-vous aux jeunes artistes brésiliens qui débarquent dans la ville?
VANESSA: Renseignez-vous et cherchez de l’aide. Malheu-reusement, j’ai trop tardé à connaître DAM et je pense que j’aurais eu plus de chances de m’établir ici plus facilement si j’avais eu ce support à l’époque. Professionnellement, étudier le français, suivre des cours dans leur domaine et également faire du bénévolat, tout cela, aide dans le processus d’insertion, principalement grâce aux réseaux qu’on établi. Ce n’est même pas évident dans notre pays d’origine, pourquoi en serait-il différent ici?! Une autre suggestion précieuse: sortez de votre zone de confort en faisant des nouvelles amitiés et des connaissances hors de la communauté brésilienne. Il est un véritable bel exercice que de connaître et de découvrir la culture, le comportement, la façon de faire et de penser de l’endroit que vous avez choisi comme votre demeure. Ne lâchez pas. Connaissez vos droits et devoirs dans la société d’accueil. De plus, le Canada est un pays splendide et Montréal est une ville merveilleuse: cosmopolite, sécuritaire, féministe, branchée, avec plusieurs activités ayant lieu (tant en été qu’en hiver!) alors profitez de tout ce que cet endroit vous offre!